Recevez le meilleur du blog toutes les deux semaines !

Santé / HandicapRéalité augmentée

Les urgentistes se forment grâce à des patients augmentés

Persim de MedCogniton

USA : Une société basée à San Antonio essaie de mettre les mannequins médicaux au chômage. MedCognition utilise des logiciels et des dispositifs de “réalité augmentée” pour former le personnel médical des urgences . Les premiers intervenants s’exercent sur des patients prenant la forme d’hologrammes.

MedCognition propose une solution clé-en-main baptisée PerSim. Grâce au logiciel et à la tablette fournis dans le pack de la solution, les acquéreurs peuvent aux-mêmes créer des scénarios médicaux inédits pour les urgentistes. Ils ont la possibilité de paramétrer et configurer la fréquence cardiaque ou la fréquence respiratoire.

Des scénarios de formation sur mesure

Ainsi, par exemple, il peuvent créer des symptômes de détresse respiratoire. Les professionnels de la santé peuvent aussi bénéficier des plus de 24 scénarios déjà conçus. Cela permet de s’entraîner à prendre en charge aussi bien des adultes que des enfants. Par exemple, le médecin peut faire face à un trauma abdominal, ou bien des convulsions chez un nourrisson. La solution de MedCognition se veut portative et réaliste.

Medcognition a développé Persim, une solution en AR pour former les urgentistes

En revêtant un casque HoloLens de Microsoft, l’urgentiste voit apparaître devant lui un patient entièrement virtuel grâce à la réalité augmentée. Cette solution est moins coûteuse que les mannequins classiques utilisés actuellement dans l’univers de la simulation médicale pour former le personnel des urgences. Selon les concepteurs de la solution, c’est un moyen efficace pour le personnel médical d’apprendre et qui peut potentiellement réduire le nombre de situations qui peuvent être dangereuses.

Des applications prévues dans le domaine militaire

D’autres applications sont déjà prévues. En effet, la technologie de simulation de MedCognition a déjà attiré l’attention de l’Armée de terre américaine. L’entreprise a obtenu un contrat de 750 000 dollars. Ainsi, elle souhaite développer plusieurs simulations de formation en traumatologie militaire en collaboration avec Chenega Healthcare Systems. Un ancien combattant de l’armée qui a servi en Irak a déclaré à ce sujet que le logiciel de formation de MedCognition a le potentiel d’aider à sauver la vie de soldats gravement malades et blessés sur le champ de bataille.

Source : ExpressNews

S'abonner à la lettre de veille Laval Virtual
À propos de l'auteur

Après 18 années de communication dans l'industrie (Energie, Automobile, Santé Visuelle), je suis tombé dans la réalité virtuelle en rejoignant Laval Virtual. J'ai le plaisir d'animer l'équipe de veille : chaque semaine, nous couvrons 26 secteurs d'activités et nous parcourons plus de 4000 articles afin que VR et AR n'aient plus aucun secret pour vous.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire