Santé / HandicapRéalité virtuellePodcast

Le premier hôpital avec de la réalité virtuelle après un AVC

La réalité virtuelle comme rééducation après un AVC

Crédits photos : ARM

La réalité virtuelle commence de plus en plus à être utilisée pour la rééducation. Le centre de santé Cooper University Health Care est devenu le premier hôpital dans le monde à utiliser un nouveau système de réalité virtuelle pour la rééducation de patients ayant subi un AVC.

La réalité virtuelle pour la rééducation

Une équipe de thérapeutes à l’Institut de Neurochirurgie Cooper (CNI) ont collaboré avec un fabricant de matériel basé en Californie, Penumbra. Ils ont travaillé ensemble pendant la phase de recherche et de développement de ce nouveau système de rééducation en réalité virtuelle. Les essais sur le terrain à l’Institut Cooper ont permis de perfectionner la technologie pour les prochains patients.

“En tant que système de santé académique et un des principaux fournisseurs de services avancés en matière d’AVC et de services neurologiques, nous sommes déterminés à trouver de nouvelles modalités de traitement en tant que complément de nos thérapies”, explique le Dr Jovin. “La réalité virtuelle est une nouvelle approche émergente de traitement dans la rééducation des victimes d’AVC. Nous sommes fiers de notre rôle dans le développement de ce nouveau système et d’être le premier hôpital dans le monde à l’utiliser.”

Accompagner les patients victimes d’AVC

REAL™ est un système de réalité virtuelle entièrement immersive qui suit la rééducation des membres supérieurs. Les patients adultes font des exercices interactifs, utilisant un mélange d’environnements virtuels et d’avatars pour permettre un feedback visuel. Ainsi, les patients peuvent ajuster leur vue du monde virtuel en regardant simplement autour d’eux. Avec des manettes dotées du hand tracking, le patient peut aussi bouger son avatar de façon intuitive et interagir avec l’environnement. Cela permet d’avoir la sensation d’être présent et actif dans l’expérience, et de ne pas seulement observer.

Le système se compose d’un casque de réalité virtuelle et de capteurs placés sur le corps du patient. Avec un tablette, le thérapeute choisit des activités interactives parmi un catalogue. Le but est de tonifier les bras du patient. Les capteurs ont des composants mécaniques et électriques. Ils mesurent le déplacement et le mouvement du patient dans l’espace physique, et ensuite reproduire l’information dans l’environnement virtuel. 

Ces exercices de rééducation sont réalisés dans la position assise dans un environnement clinique. Ils sont supervisés par un professionnel médical formés à la thérapie de rééducation, selon Penumbra. “Le thérapeute observe sur la tablette en temps réel le patient manœuvrer pendant les exercices. Il peut augmenter ou baisser le niveau de difficulté des activités, selon le progrès du patient”, explique Dave Owens, directeur du service de rééducation à l’Institut Cooper.

Source : Gloucester City News

Ecouter le podcast Laval Virtual
À propos de l'auteur

Rédactrice de contenus à Laval Virtual. Obnubilée par les adverbes et la ponctuation, les synonymes et les mots-clefs sont mes guides au quotidien. Chasseuse de cas d'usage inspirants sur la VR/AR et les techniques immersives.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
La reconstruction de Notre-Dame à suivre en réalité virtuelle