Recto VRsoRéalité virtuelle

Agnès Alfandari, une présidente du jury qui défend la création immersive en réalité virtuelle

Agnès Alfandari

La première fois qu’on a proposé à Agnès Alfandari d’enfiler un casque de réalité virtuelle, elle était dubitative. Elle travaille depuis 20 ans dans les nouvelles technologies dans le champ de la culture, elle a vu de son lot d’effets d’annonces grandiloquent, dont celui qui accompagne les désormais oubliées lunettes de “3D” stéréoscopique dans les cinémas. Et puis tout change. En quelques minutes, elle découvre un medium fort, engageant, émouvant, bien au delà d’une prouesse technologique, un changement de paradigme qui  vous immerge dans les histoires et des mondes virtuels. Ça se passe peu de temps après sa prise de fonction à l’Institut français.

Elle vient d’être nommée directrice du numérique et sa mission est de promouvoir les créations françaises dans le réseau culturel international. Ça tombe bien, de nombreux créateurs français, sensibilisés aux expériences interactives en baignant dans le “transmedia”, sont parmi les plus en pointe mondialement sur ce nouveau médium de la Réalité Virtuelle. Sous son impulsion et avec une équipe très motivée, l’Institut français va structurer l’accompagnement des français de l’immersif et la VR sur le plan mondial. De nombreux dispositifs sont créés comme le site Culture VR, premier site français (et bilingue) de référencement de la VR de création. Œuvres, talents, studios, festivals, le site est une vitrine constamment mise à jour qui reflète l’effervescence créative des français et l’intérêt qu’ils suscitent : près de 30000 visites et 80000 pages vues depuis la mise en ligne mi-2017. En plus de la promotion, l’Institut français travaille également l’aide à la création, sous forme d’une résidence d’écriture en partenariat avec le VR Arles Festival, et le soutien à la diffusion, avec une exposition de réalité virtuelle, montrée dans le réseau culturel international avec des dates récentes au, Liban, en Tunisie, à Hong Kong, en Croatie, en Tanzanie, et bientôt à Taïwan ou encore au Maroc.

Pour le proche avenir, la priorité du secteur de la création immersive est de trouver une autonomie financière au delà de l’aide des pouvoirs publics. L’une des formes de créations particulièrement prometteuse, ce sont les expériences immersives sous forme d’installations, pour lesquelles un public est prêt à payer une entrée. Un concept venu du monde de l’escape game et qui se propage à tous les champs culturels : théâtre immersif, expériences multi-utilisateurs, les formats explosent et deviennent des expériences multi-sensorielles intenses et inédites. Une tendance visible sur le programme de la gallery Art&VR et du parcours artistique présentée du 20 au 24 mars 2019 à Laval. Cette année, Agnès Alfandari est présidente du jury Recto VRso, qui décernera l’Award Art VR parmi toutes les œuvres présentées dans l’Art&VR gallery.

Pour tout savoir sur Recto VRso, le programme artistique du Laval Virtual, rendez-vous sur : rectovrso.laval-virtual.com/.

À propos de l'auteur

Laval Virtual est un entremetteur : nous facilitons la connexion entre ceux qui font et ceux qui utilisent. De ces rencontres naissent des projets passionnants. Ce sont ces histoires d'hommes et de femmes, défricheurs et explorateurs de la réalité virtuelle, que je tente, en toute humilité, de valoriser et de faire connaitre.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *