Recevez le meilleur du blog et de l'actualité Laval Virtual chaque mois !

Réalité virtuelleDossier

Développement des métavers en France : enjeux, défis et perspectives

Femme avec un casque de réalité virtuelle volant au milieu des planètes, représentant des mondes virtuels et de le métavers

En tant que championne de l'innovation, comment la France peut-elle profiter de l'ascension du métavers ?

Crédits photos : Pixabay

Dans un article précédent, nous nous sommes essayés à l’exercice complexe de définition du Métavers. Grâce au rapport sur la “Mission exploratoire sur le développement des métavers”, nous avons pu déchiffrer des caractéristiques communes et une typologie. Il est désormais judicieux de se pencher sur l’autre partie du rapport : les enjeux derrière les métavers et les perspectives de développement en France.

La culture et la sécurité au cœur des enjeux du Métavers

Valoriser l’innovation française à travers le Métavers

Même si le Métavers n’est pas né avec Facebook, c’est bien cet acteur Big-Tech américain qui l’a popularisé. Nombre de technologies les plus avancées sont aujourd’hui associées aux États-Unis, créant un monopole de l’innovation. Pourtant, la France n’est pas en reste. Selon les rapporteurs, il y a un “leadership de la France dans les secteurs des technologies immersives”. Ils citent des noms connus comme Ubisoft et Dassault Systèmes, et ceux de studios de création français mondialement connus (BlackLight, Emissive). Le Métavers a d’abord un enjeu culturel : affirmer la position forte de la France dans le secteur de l’innovation et de la création.

En cela, les auteurs du rapport consacrent une grande partie à l’importance de la filière créative dans le développement de la stratégie du Métavers en France. D’après eux, les artistes et créateurs sont la porte ouverte vers une exploitation massive du métavers. On l’a tous remarqué pendant ces deux dernières années : les projets de musées virtuels et d’expositions dans des univers imaginés de toutes pièces ont fleuri. La prochaine étape est de lier la filière créative avec les grands acteurs français de l’innovation, pour se détacher de l’exclusivité américaine. Le Métavers pourrait être un “levier pour favoriser le développement de solutions technologiques souveraines”.

Faire du métavers un lieu durable et sûr pour tous

La sécurité est l’un des enjeux les plus importants dans la stratégie de développement du Métavers. À l’époque d’une société inclusive, il est important de se pencher sur la sécurité des internautes. Il s’agit de mieux cadrer les métavers et éviter ce qui peut se passer sur les réseaux sociaux : “harcèlement, désinformation, radicalisation”. On pourrait aussi voir apparaître des formes d’isolement social, de perception floue entre le monde réel et virtuel. 

De nombreuses régulations en termes de sécurité doivent être pensées, mais aussi du point de vue de la protection de la propriété et le recouvrement de l’impôt. Ces deux éléments sont potentiellement liés à l’usage de cryptomonnaies lors de transactions dans les métavers.

L’urgence climatique fait également partie des questions posées dans ce rapport. Comment être certain que les métavers sont un lieu durable ? Comme le soulignent les rapporteurs : “Les technologies associées au Métavers sont pointées du doigt pour leur caractère très énergivore”. Il est probablement encore possible de réduire l’empreinte carbone d’une nouvelle solution technologique comme le métavers. 

10 perspectives pour développer le métavers en France

Dans leur rapport, l’avocat Adrien Basdevant et les chercheurs Camille François et Rémi Ronfard ont listé 10 propositions pour bien réussir la stratégie de développement du Métavers en France.

Mettre en place un cadre commun et légal autour du métavers

Pour que la France saisisse l’opportunité générée par le Métavers, les rapporteurs estiment nécessaire de le structurer. Dans un premier temps, il est question de “standards techniques”. Il s’agit de rendre les technologies de l’immersion interopérables, à l’image d’un “internet ouvert, libre et sûr, commun de l’humanité”. Cet objectif va de paire avec le souhait de mettre à profit le métavers pour fournir des données ouvertes et gratuites qui pourront servir au développement de l’innovation en France.

Outre sa structuration, il est important de penser à la régulation du métavers. Les rapporteurs conseillent d’appliquer au métavers “​​les différents cadres de régulation visant le numérique en général et les réseaux sociaux en particulier”. L’un des axes principaux est la protection des données des utilisateurs, via le RGPD. Un autre point essentiel est “la détection des infractions” dans le métavers. 

Encadrer le marché français des technologies immersives

Pour réussir la stratégie de développement du Métavers en France, les rapporteurs estiment qu’il est essentiel d’utiliser les ressources nationales disponibles. Nous l’avons vu plus haut, la France est un des pays leader en termes d’innovation. Le premier noyau de cette stratégie réside en la protection et la valorisation des acteurs et des technologies qui existent déjà. Il s’agit de s’appuyer, mais surtout de “consolider et protéger les filières industrielles de la réalité virtuelle” qui mettent déjà à disposition des outils de pointe. 

En outre, il faut profiter de la richesse culturelle et événementielle de la France pour mettre en valeur nos nombreux acteurs immersifs. En premier lieu, les rapporteurs proposent de profiter des prochains Jeux Olympiques de 2024 pour montrer des expériences immersives au grand public. L’objectif est avant tout de rassembler les acteurs immersifs français autour de “projets concrets” et de montrer leur savoir-faire. Dans la même veine, il peut être intéressant de s’appuyer sur les grandes institutions culturelles du pays pour monter des projets immersifs d’envergure. 

Investir dans la recherche et l’éducation autour des métavers

Si la position de la France en termes de savoir-faire technologique est dans les premières places, le Métavers reste un concept nouveau. En lien avec les risques sociétaux, les questions de protection de données et l’impact environnemental du métavers évoqués précédemment, il semble important d’investir “dans des initiatives de recherche interdisciplinaire” et de créer un institut qui serait un “laboratoire de recherche en informatique dédié aux arts immersifs”. 

En outre, dans cette perspective de mieux connaître le Métavers et d’encourager le développement technologique, une attention doit être portée sur la qualité des formations en France. Il faut renforcer et compléter cette offre “permettant de créer des contenus de qualité” pour de futures expériences immersives, et ainsi former ceux qui créeront les métavers de demain.

Au final, le Métavers apparaît comme une opportunité pour la France de se placer en haut du tableau de l’innovation mondiale. Pour y parvenir, elle doit faire face à des enjeux importants avec en premier lieu la régulation du Métavers. Pour cela, elle peut compter sur la force d’un savoir-faire national et d’experts franco-français. Si ce rapport exploratoire révèle de nombreux points de compréhension sur le Métavers, il reste l’étape la plus importante (et la plus complexe) : son adoption en masse.

À propos de l'auteur

Content editor at Laval Virtual. Obsessed with adverbs and punctuation, synonyms and keywords are my daily guides. Hunter of innovative use cases about VR/AR and immersive techniques.
Recevez le meilleur de notre blog et de l'actualité Laval Virtual chaque mois !