Laval Virtual AsiaNews

Laval Virtual Asia : la Chine mise sur l’éducation

Près de 3 000 visiteurs professionnels sont venus à la rencontre des 180 exposants issus d’une quinzaine de pays différents. L’édition 2019 de Laval Virtual Asia qui s’est déroulée du 27 au 29 juin à Qingdao, en Chine, a tenu toutes ses promesses. En investissant le territoire Chinois pour la 3e année consécutive, Laval Virtual, le facilitateur incontournable des technologies immersives, poursuit son ascension dans le but d’asseoir son leadership et son expertise, dans le monde entier.

Salon de référence et à dimension internationale dans les domaines de la réalité virtuelle et de la réalité augmentée, Laval Virtual Asia a accueilli cette année sous la bannière « Laval Virtual / International area » 25 sociétés étrangères : InsidespaceVR (Suisse – Patrimoine), Uptale (France – Formation), LucidWeb (Belgique – Web XR), Manus VR (Holland – Haptique), Black Dune Studio (Qatar – Éducation), Seabery (Espagne – Training), AirPano (Russie – Captation), etc. Une occasion unique pour les entreprises de tester leurs solutions sur le marché chinois.

Priorité à l’éducation

Cette année, l’éducation était l’une des thématiques phares. Les visiteurs ont pu se former grâces à des applications VR et maitriser des techniques (soudure, peinture, préparation chimique, etc). Ils ont pu également participer à des jeux de rôles sur le QSHE. Des salles de classes ont même été recrées sur le salon pour mettre les visiteurs en immersion complète et en toute sécurité. Nouveauté aussi cette année, l’apparition de boxes virtuelles pour apprendre à la maison : langue, mathématiques, chimie, etc

Selon le dernier rapport de l’international Data Corporation, les dépenses liées à la VR/AR en Chine devraient dépasser 65 milliards à l’horizon 2023 ! Fort de son expertise de plus de 20 ans, Laval Virtual accompagne ce développement exponentiel.

Des conférences pour comprendre

De plus, le cycle de conférences proposé par Laval Virtual a permis à des speakers tel que Henry LAU, Doyen de l’Université de Hong Kong, Amy PECK (Directrice de EndeavorVR), Leen SEGERS (Créatrice de LucidWeb), Josh KUO (Créateur de Mifly), ou encore Joanna Popper (directrice générale chez HP du pôle VR) de partager leur expertise autour des thématiques de l’Industrie 4.0, l’éducation et le divertissement devant un public de professionnels principalement chinois.

Un bilan encourageant

Avec ses presque 3 000 visiteurs, Laval Virtual Asia confirme encore cette année l’engouement des chinois pour la réalité virtuelle. Les retours favorables des exposants et speakers et la volonté de Qingdao de développer cet événement devraient en faire un incontournable sur le marché asiatique. Les dates de la 4e édition n’ont pas encore été dévoilées.

La Chine a su endosser très rapidement la technologie de la Réalité Virtuelle grâce à des entreprises comme Lenovo, Pico, Nolo ou encore Goertek. Il lui reste maintenant à produire du contenu de qualité et l’apport du réseau Laval Virtual est une vraie valeur ajoutée

À propos de l'auteur

Laval Virtual est un entremetteur : nous facilitons la connexion entre ceux qui font et ceux qui utilisent. De ces rencontres naissent des projets passionnants. Ce sont ces histoires d'hommes et de femmes, défricheurs et explorateurs de la réalité virtuelle, que je tente, en toute humilité, de valoriser et de faire connaitre.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
Laval Virtual s’exporte pour une 3e édition en Chine