NEWS : Commandez le dernier hors-série VR/AR dédié à l'architecture et à l'immobilier ! (en anglais)

NewsRecto VRso

Refaire son monde, l’art généreux de Mélodie Mousset

HANAHANA recto VRso

Converser avec l’artiste Mélodie Mousset c’est refaire le monde. Un monde ambitieux, situé, dense, en perpétuel développement et dont les trajectoires nous plongent dans des intimités révélatrices. Et comme il n’est pas facile de refaire le monde tel qu’il est, Mousset fait des mondes virtuels, canevas contemporains pour appeler des mondes à venir.

Dans son premier travail en VR “We were looking for ourselves in each other” (Nous nous cherchions nous-même dans l’autre) Mousset partait d’une belle intuition créative : “Avec l’imagerie médicale, je peux accéder à l’intérieur de mon corps, me visiter et me réapproprier les organes.” L’installation d’alors propose un voyage en apesanteur dans les organes de l’artiste. On est en 2014, les casques Oculus sont encore des prototypes bricolés et déjà la VR fascine. Son travail gagne le Swiss Art Award et sera la première oeuvre en VR présentée à Art Basel.

Avec l’imagerie médicale, je peux accéder à l’intérieur de mon corps, me visiter et me réapproprier les organes.

Mélodie MOUSSET

Son oeuvre “HanaHana” présenté à l’Art & VR Gallery 2019.

Pour “HanaHana“, présenté dans une toute nouvelle version à la galerie Art&VR pour l’édition 2019 de Recto VRso, le corps est de nouveau le thème de l’oeuvre de Mélodie Mousset, mais cette fois, c’est vous qui êtes aux commandes. A propos de ses intentions, l’artiste déclare  “Je veux créer un monde dans lequel on est libre de faire ce qu’on veut, offrir un espace dans lequel l’expérience dépend entièrement du visiteur”.

Dans cette expérience happening, un lac coloré vous accueille au milieu d’un désert, indéterminé. Ça et là, de mystérieux rochers rappellent des mondes de femmes. Une musique angélique, chorale, filtrée vous donne envie d’explorer et essayer tous les boutons. Et là, une main gonfle avec un bruit caractéristique de baudruche. Et puis d’autres mains, une chaîne de mains, petites, géantes, plantées ça et là, en motifs, le monde se transforme sous votre volonté en une forêt d’appendices dont vous marquez le paysage comme bon vous semble.

Inauguré au HeK de Bâle en 2017, l’oeuvre est itérative et évolue au gré des expositions. Récemment, l’artiste a travaillé avec la galerie Treti et l’association italienne Dear Onlus pour développer une version de HanaHana avec un groupe d’enfant grandissant en milieu hospitalier. Ateliers hebdomadaires et séances de design collectif ont permis de découvrir les mondes que les enfants avaient créés et intégrer certaines de leurs idées dans l’oeuvre.

C’est donc un peu grâce à eux si cette expérience évidente et puissante est si étrangement addictive. Comme le personnage de HanaHana dans le manga One Piece, Mousset réplique ses organes, et s’incarne dans mille avatars, mille corps. Un voyage sensoriel pile dans l’air du temps, ou tel Prométhée, nous insufflons la vie dans nos corps technologiques.

HanaHana faisait partie de la sélection officielle 2019 du festival Recto VRso et a obtenu une mention spéciale du jury de Laval Virtual Art&VR Award.

Fabien Siouffi
À propos de l'auteur

Fabien Siouffi est le fondateur de Fabbula, un observatoire des arts immersifs en Europe, qui documente l'émergence de nouvelles expériences rendues possibles par les médias immersifs (VR, AR, MR) et interactifs.
Articles similaires
Laval Virtual AsiaNews

Laval Virtual Asia : la Chine mise sur l’éducation

Formation / EducationNewsRéalité virtuelle

Les Arts et Métiers et Laval Virtual plongent les Ministres de l'Éducation du G7 dans la VR

NewsSanté / Handicap

Les rencontres "Catalyse" pour partager le meilleur de la VR et de l'AR dans la Santé

NewsRecto VRso

Faire léviter le monde, le pari réussi de Gilles de Bast et David Guez

Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *