Aéronautique / EspaceRéalité virtuellePodcast

Un outil en VR pour former les ingénieurs de Qatar Airways

Qatar Airways intègre la réalité virtuelle pour former ses ingénieurs

Crédits photos : Arabian Aerospace

La compagnie Qatar Airways est récemment devenue le partenaire de Rolls Royce dans le cadre d’un projet de réalité virtuelle. Les deux entreprises ont lancé un nouvel outil de formation en VR. Reconnue pour son engagement dans les dernières innovations, Qatar Airways est la première compagnie aérienne à tester cette nouvelle technologie novatrice en l’intégrant dans son plan de formation à destination de ses ingénieurs.

Une première pour Qatar Airways et dans l’industrie de l’aéronautique

Ce nouvel outil est conçu pour fournir aux ingénieurs une remise à niveau pour les former aux nouveaux réacteurs Rolls-Royce Trent XWB. Ils n’ont alors pas besoin d’avoir un engin physique pour travailler dessus car ils sont plongés dans un environnement virtuel. Les ingénieurs de Qatar Airways seront les premiers dans l’industrie à expérimenter cette technologie de pointe. Grâce au casque VR HTC Vive, les ingénieurs se trouvent dans un environnement technique virtuel. Ils utilisent la vue, le son et le toucher pour séparer les deux parties du réacteur. Cette opération est nécessaire au vu de la taille importante de l’appareil pour qu’il soit transporté ensuite pour maintenance et réparation, et donc sans la complexité et le coût associés à la présence d’un réel engin.

Ce programme de formation initié par Rolls Royce accompagne la première utilisation de Qatar Airways de la réalité virtuelle. Le constructeur de moteurs d’avion avait déjà fait un partenariat en août 2018 avec l’Association internationale de transport aérien. Ensemble, ils avaient lancé RampVR. Ce système, qui a reçu un prix, utilisait les dernières technologies de la réalité virtuelle pour simuler les vraies conditions dans les airs. Il servait pour la formation des opérateurs de manutention et de service au sol.

En attendant, ce nouveau programme virtuel de formation permet de créer une simulation extrêmement exacte. Celle-ci est très proche de la réalité de l’atelier d’intervention où les ingénieurs opèrent quotidiennement. Cela représente une vraie opportunité pour intégrer un entraînement pratique sous une forme virtuelle dans de nombreux cours de formation.

La réalité virtuelle pour la formation du futur

Cette intégration des technologies immersives relève d’un défi croissant car le nombre de passagers aériens va doubler d’ici 2036. Ainsi, davantage d’ingénieurs ont besoin d’être formés pour maintenir et réparer un nombre toujours grandissant d’avions. En intégrant la réalité virtuelle, Qatar Airways et Rolls-Royce ne veulent pas remplacer la formation traditionnelle sur le terrain. Cependant, les deux entreprises croient en l’usage des technologies immersives pour des remises à niveau fréquentes. Elles pensent déjà au futur et à l’utilisation de la réalité augmentée et même aux hologrammes pour de prochains programmes.

L’utilisation de la réalité virtuelle (ou augmentée) dans le secteur de la formation se développe depuis plusieurs années. C’est l’un des secteurs les plus prometteurs en la matière. Ce cas illustre une nouvelle fois les bénéfices des technologies immersives dans ce domaine : gain de coûts, réduction des risques, possibilité d’erreurs sans conséquences handicapantes, apprentissage méthodique par le geste.

Source : The Engineer

Ecouter le podcast Laval Virtual
À propos de l'auteur

Rédactrice au sein du service veille de Laval Virtual. Passionnée par les adverbes et la ponctuation, les synonymes et les mots-clefs sont mes guides au quotidien. Chasseuse de cas d'usage inspirants autour de la VR/AR et des techniques immersives.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *