Recto VRsoPortrait

Se connecter avec les gestes des premiers artistes, la réalité virtuelle d’Anne Dubos.

Anthropologue, écrivain, photographe et vidéaste, l’artiste-chercheur Anne Dubos revient à Laval avec Paléograph’, une installation immersive et multi-sensorielle qui couronne cinq années de travail autour du geste.

Aux origines du projet, se manifeste l’intérêt de l’artiste-chercheur pour la définition du geste humain. Pour sa thèse d’anthropologie, soutenue à l’EHESS, elle part étudier la transmission des gestes en Inde du Sud, faisant son terrain auprès des fameux danseurs de Kathakali. Comment ces gestes se transmettent-ils ? Est-il possible pour une personne étrangère, d’apprendre la formation de ces gestes, si particuliers ? Son hypothèse d’alors est que la vie du geste est régie par une écologie de pratiques.   Dès lors, modéliser ces gestes en vue de les transmettre, c’est avant tout comprendre les milieux dans lesquels ils sont composés.

Elle décide d’organiser les journées du geste, grâce au soutien de Stereolux à Nantes, pour développer cette notion de façon pluridisciplinaire. C’est là qu’elle rencontre Judith Guez et Jean-François Jégo, deux pionniers des arts numériques et de la réalité virtuelle. Avec eux, elle monte sa première pièce de théâtre augmenté, Rock Art Rocks Me, une installation immersive où quatre danseurs entrent en interaction avec une projection volumétrique de la grotte Chauvet tandis qu’un beatboxer (aka Naun), vocalise l’intégralité de la pièce. Il s’agit alors d’explorer ce qui a donné lieu à ce fascinant exemple d’art pariétal, il y a plus de 30 000 ans : Rite funéraire ? Tableau de chasse ? Théâtre d’ombres ? Nul ne sait. L’artiste s’entoure d’une équipe transdisciplinaire et fonde la compagnie Little Heart Movement pour mettre en scène plusieurs de ces hypothèses et tenter de retrouver certains des gestes à l’origine de ces œuvres.

Pour son nouveau travail, Anne Dubos prolonge sa recherche avec pour canevas les chevaux de la grotte des Trois Frères (Ariège). Et si ces chevaux étaient animés par la même dynamique qu’un mobile de Calder ? C’est sur cette intuition de départ que l’artiste et son équipe ont conçu Paléograph’. Dans cette nouvelle installation immersive, les visiteurs sont invités à peindre dans la grotte, révéler des motifs issus des relevés archéologiques, tout en générant des paysages sonores composés en collaboration avec l’artiste Jasch. Et à des millénaires de distance, nous permet de redécouvrir ce patrimoine dont nous avons tous hérité.

Paléograph’ sera présentée  à l’Orangerie du jardin de la Perrine de Laval, dans le cadre du festival artistique Recto VRso, du 20 au 24 mars 2019, en attendant son ouverture au public le 6 avril prochain, au Musée des Grottes de Saulges. Oeuvre “équipement patrimonial” de la Communauté de Commune des Coëvrons, réalisée avec le soutien de la région des Pays de la Loire.

Fabien Siouffi
À propos de l'auteur

Fabien Siouffi est le fondateur de Fabbula, un observatoire des arts immersifs en Europe, qui documente l'émergence de nouvelles expériences rendues possibles par les médias immersifs (VR, AR, MR) et interactifs.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *