Recevez le meilleur du blog et de l'actualité Laval Virtual chaque mois !

Laval VirtualNews

Une pluie de projets de recherche innovants à Laval Virtual

SEER, un des projets présentés dans le pavillon ReVolution

Crédits photos : Prisma

Tous les ans depuis la création du salon, Laval Virtual invite des projets avant-gardistes à venir exposer. Les pavillons ReVolution sont certainement les espaces les plus innovants de l’exposition. Ils rassemblent des start-ups, des étudiants et des équipes de recherche universitaire ou privée. Ils mettent en valeur des projets tout juste sortis de l’eau. Cette année encore, l’innovation japonaise est particulièrement mise en avant sur le pavillon #Research.

Chaque année, Laval Virtual se rend au SIGGRAPH en Amérique du Nord et à l’IVRC en Asie pour sélectionner des projets qui reçoivent une invitation pour exposer sur le pavillon ReVolution. Cet espace, créé il y a 20 ans, réunit des acteurs émergents de la VR/AR. Couplés avec une compétition, les trois pavillons, #Research, #Startup et #Experiences, présentent des technologies de pointe et des usages pionniers. C’est sur l’espace #Research que les gagnants du SIGGRAPH et de l’IVRC s’installeront pendant cinq jours. Ce pavillon s’adresse à des projets de recherche universitaire et privée.

Le SIGGRAPH, source de technologies émergentes

Le SIGGRAPH, séminaire sur l’infographie et les techniques interactives, présent en Amérique et en Asie, a construit un partenariat avec Laval Virtual. Ainsi, un prix Laval Virtual Revolution Research est décerné dans le cadre du programme “Technologies émergentes” lors de la dernière édition à Los Angeles cet été. Cet espace met en avant le futur et donne un aperçu de ce qui va venir. En 2019, la thématique était : comment les technologies rendent le monde meilleur ? Ainsi, Laval Virtual a sélectionné deux projets par le biais d’un jury composé de Guy Le Bras, Vice-Président et co-fondateur de Laval Virtual, Akihiko Shirai, Ambassadeur de Laval Virtual au Japon, et Sophie Revillard, Advisor to the Board. Les deux gagnants remportent donc un espace d’exposition lors de la prochaine édition de Laval Virtual, du 22 au 26 avril 2020, pour présenter leur solution VR/AR.

Melody Slot Machine, un bain musical interactif

Le projet de Masatoshi Hamanaka a donc été choisi par l’équipe de Laval Virtual au SIGGRAPH. Melody Slot Machine est un système musical interactif. Masatoshi Hamanaka est titulaire d’un doctorat de l’Université de Tsukuba en 2008. Ses sujets de recherche portent sur la technologie de l’information musicale, le systèmes biomédicaux et les aéronefs sans pilote. Melody Slot Machine une expérience de manipulation d’une performance musicale.

Les mélodies utilisées sont divisées en plusieurs segments avec de multiples variations. L’expérience propose aux utilisateurs d’actionner des commandes afin de modifier ces variations. Les segments sont alors sélectionnés de manière aléatoire et cela change la mélodie. Pendant l’expérience, l’utilisateur est représenté en hologramme. Celui-ci se déplace en fonction de la variation de la mélodie, lui donnant ainsi l’impression de créer lui-même la performance. Ce projet explore les notions d’avatar et d’incarnation.

Accelerating human reaction…, un projet autour de l’agentivité

L’agentivité, de l’anglais agency, est la capacité d’un individu à s’attribuer ses propres actions et leurs effets. Lors des expériences immersives, ce sentiment de pouvoir, de contrôle, peut être compromis lorsque l’on cherche à accélérer le temps de réaction de l’utilisateur. La méthode traditionnelle utilise des électro-stimulations musculaires, ce qui fait perdre le contrôle des gestes à l’utilisateur. “Accelerating Human Reaction Using Electrical Muscle Stimulation Without Compromising Agency” est un projet qui vise à réduire le temps de réaction sans compromettre le sentiment d’agentivité.

Ce projet consiste en un système de préemption par l’optimisation d’un dispositif haptique. L’utilisateur expérimente le bon temps de réaction en gardant son sentiment de contrôle sur ses gestes. La solution explore comment le temps d’activation haptique permet aux utilisateurs de se sentir plus en contrôle. Ainsi, l’utilisateur devient davantage acteur du dispositif, et non pas passif et sous le contrôle des stimulations électroniques. La solution a donc été sélectionné par Laval Virtual lors du Siggraph cet été.

Du Japon à Laval, l’innovation traverse les océans

Un troisième projet viendra exposer lors de Laval Virtual 2020, choisi parmi les candidats de l’IVRC au Japon, l’International Virtual Reality Contest. Créé en 1993, c’est un concours qui évalue des produits interactifs conçus par des étudiants. L’édition 2019 avait pour thème “l’expérience de l’incarnation d’un autre, l’embodiement“. Dans le cadre d’un partenariat d’échange d’étudiants, Laurent Chrétien, directeur de Laval Virtual, s’est rendu au Japon en novembre dernier. Lors de sa visite, il a choisi un projet qu’il invite à venir s’installer pour cinq jours sur le pavillon ReVolution #Research.

Le projet retenu par les équipes de Laval Virtual est une simulation empathique. Be in”tree”sted in nous plonge dans la peau d’un arbre. Ainsi, l’utilisateur peut sentir les effets de chaque saison de l’année : le poids de la neige sur les branches ou encore celui des animaux. C’est un “très beau message pour la protection de l’environnement”, s’est réjouit Laurent Chrétien. Ce projet est un excellent moyen pour les utilisateurs de s’intéresser à la forêt en tant qu’écosystème, mais aussi comprendre l’importance de son existence. C’est un sujet essentiel que le directeur souhaitait mettre en lumière à travers ce choix.

Une vague de projets VR/AR en compétition

Les trois projets choisis remportent donc un espace d’exposition à l’édition 2020 de Laval Virtual. Ils entrent ainsi automatiquement dans la compétition ReVolution. Dans chaque catégorie, #Research, #Startup et #Experiences, un projet remporte un award, jugé par un jury international de professionnels et de scientifiques. L’ensemble des projets retenus au Siggraph et à l’IVRC ont donc une chance de remporter un Laval Virtual Awards dans leur catégorie.

L’année dernière, le projet retenu à l’IVRC, Telesight, a remporté le prix de la catégorie #Research lors de la cérémonie des awards. Ce partenariat entre les deux acteurs, ainsi que les compétitions lors de Laval Virtual, représentent donc un tremplin idéal pour ces projets. En tout, ce sont pas moins de 40 projets qui s’installeront sur les pavillons ReVolution pendant les cinq jours du salon.

laval_virtual_2020_billetterie
À propos de l'auteur

Content editor at Laval Virtual. Obsessed with adverbs and punctuation, synonyms and keywords are my daily guides. Hunter of innovative use cases about VR/AR and immersive techniques.
Recevez le meilleur de notre blog et de l'actualité Laval Virtual chaque mois !

Laisser un commentaire

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
À Nantes, la 3ème édition de Recto VRso se prépare