Recto VRsoNews

À Nantes, la 3ème édition de Recto VRso se prépare

La journée VR & Art à Electrons Libres préfigure la 3ème édition du festival Recto VRso

Crédits photos : Judith Guez

Le 8 novembre dernier, une journée sur la thématique de la réalité virtuelle et de l’art s’est tenue à Nantes dans l’espace culturel Stereolux. Sur le thème “Exposer, créer : la VR artistique”, cette journée était organisée dans le cadre de l’événement Electrons Libres en partenariat avec Laval Virtual. Pendant deux jours, Stereolux proposait également des performances artistiques sous la curation de Cédric Huchet, directeur du festival Scopitone et membre du jury de Recto VRso depuis la première édition. Enthousiaste, Judith Guez se félicite de cette collaboration en vue de la 3ème édition du festival d’art numérique Recto VRso en avril 2020.

La réalité virtuelle arrive à Stereolux

C’était une première pour Electrons Libres qui axait sa troisième édition autour de la réalité virtuelle. La journée thématique “Exposer, créer : la VR artistique” confirme l’ampleur de la croissance de la réalité virtuelle au sein de la discipline artistique. Cet événement était l’occasion de faire découvrir des œuvres et des performances VR au public nantais. C’était aussi une opportunité pour Recto VRso d’affirmer son positionnement en collaborant avec un acteur de la scène artistique tel que Stereolux. Une preuve que le festival continue de grandir et que l’art numérique s’affirme de plus en plus.

Recto VRso était aux premières loges de cette journée. La créatrice et curatrice du festival, Judith Guez, a fait profiter son expertise en tant qu’artiste-chercheuse. Forte de ses connaissances dans le milieu de la VR artistique, elle a fait venir plusieurs experts du domaine à débattre sur la réalité virtuelle dans l’art. “L’idée était d’ouvrir la réflexion sur deux axes autour de l’art et la réalité virtuelle en invitant des artistes, chercheurs, philosophes, journalistes, à parler ensemble et faire émerger des idées sur le sujet,” explique-t-elle au lendemain de la journée.

Une journée pour explorer les liens entre art et VR

Le programme de la journée se divisait en deux axes dont le premier préfigure le prochain festival Recto VRso qui aura pour thématique “Corps réel / Corps virtuel”. Pour amorcer la réflexion, le philosophe Olivier Nannipieri était invité à parler lors d’un keynote. Connu dans le milieu de la réalité virtuelle, il a notamment écrit l’ouvrage Du réel au virtuel. Les paradoxes de la présence. Son intervention a introduit une “table-ronde très riche sur les concepts de présence en VR, du corps double, de la création théâtrale”. Le deuxième axe, “Exposer l’art et la VR” a débuté par un keynote où Judith Guez a présenté le festival et ses spécificités : “Recto VRso prend comme base une recherche forte sur l’exposition en art et réalité virtuelle en lien avec l’histoire de l’art avec des références des années 1960”, raconte-t-elle.

La journée s’est clôturée par un atelier animé par la curatrice elle-même. Elle était accompagnée de l’artiste et anthropologues Anne Dubos qui travaille et crée des œuvres autour du geste et la question du corps. Cet atelier s’axait “autour de la narration et de la considération du corps comme vecteur narratif,” décrit Judith Guez. Les participants étaient invités à suivre plusieurs étapes lors de cet atelier : écoute de textes écrits par les deux artistes, mentalisation, conception et pitch d’une installation VR. Le but était d’amener une réflexion autour du thème “le corps comme passage entre le réel et le virtuel : l’importance de la narration”, elle-même nourrie par des échanges entre participants et artistes. À la fin, des scénarios sont créés pour imaginer des expériences dans lesquelles le spectateur est transporté par son corps entre le réel et le virtuel.

Vers la troisième édition du festival Recto VRso

Cette journée a scellé la collaboration entre Stereolux et Recto VRso qui annonce par la même occasion le développement du festival sorti de terre il y a tout juste deux ans. “Nous avons aussi par cet événement, concrétisé et démarré notre partenariat, le premier pour Recto VRso”, se félicite Judith Guez, créatrice et curatrice du festival lavallois. En travaillant avec Stereolux, Recto VRso se rapproche aussi de son Labo arts & tech, un espace dédié à l’expérimentation se situant à la jonction des arts numériques, de la recherche et de l’industrie. L’axe “Corps réel/Corps virtuel” exploré lors de cette journée thématique préfigure la troisième édition de Recto VRso. Le festival d’art et réalité virtuelle se tiendra dans le cadre du salon Laval Virtual du 22 au 26 avril 2020.

Comme lors des deux éditions précédentes, des œuvres seront exposées à l’Art&VR Gallery et dans la ville de Laval au travers d’un parcours artistique qui fait découvrir des lieux emblématiques. Chaque année, une soixantaine d’œuvres sont exposées à faire partager leur art et leur vision de la création. Cette année, le thème de l’exposition officielle est “Corps réel/Corps virtuel”. Artistes établis ou émergents sont invités à répondre à l’appel à compétition qui peut leur permettre de venir exposer et de remporter un award.

La 3ème édition du festival Recto VRso se tiendra du 22 au 26 avril 2020
À propos de l'auteur

Rédactrice de contenus à Laval Virtual. Obnubilée par les adverbes et la ponctuation, les synonymes et les mots-clefs sont mes guides au quotidien. Chasseuse de cas d'usage inspirants sur la VR/AR et les techniques immersives.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
Explorer le corps entre réel et virtuel avec Esteban Fourmi