Recevez le meilleur du blog toutes les deux semaines !

Art / PatrimoineRéalité augmentéeCas d'usages

Créer et admirer de l’art autour de soi en réalité augmentée

Une plateforme pour créer de l'art en réalité augmentée

Crédits photos : VR Focus

Le développeur japonais Psychic VR Lab a lancé sa plateforme de réalité virtuelle sur le cloud, Styly, en 2017, permettant aux clients de créer du contenu d’art immersif en réalité augmentée. Pour cela, il utilise une interface simple et facile à utiliser par glisser-déposer. Aujourd’hui, l’entreprise s’est développée en réalité augmentée en lançant une application mobile pour visionner l’art en réalité augmentée.

Participer aux œuvres d’art numérique

Pour commencer, l’application présentera une œuvre d’art intitulée World’s End Supernova créée par le concepteur spatial XR “Discont” – qui a remporté le Parco VR content award lors des NEWVIEW Awards 2018. L’œuvre d’art changera en fonction de l’environnement de l’utilisateur, avec des environnements naturels et verts offrant un thème similaire, ainsi que des environnements plus industriels.

La pièce est également interactive, les utilisateurs pouvant changer la fin en fonction de ce qu’ils tapotent sur l’écran ou de la façon dont ils inclinent l’appareil. Ainsi, World’s End Supernova offre un mode de rediffusion pour inciter les visionnages multiples.

Créer ses propres contenus en réalité augmentée

Compatible avec les appareils iOS et Android, ce sont les fonctionnalités à venir l’année prochaine qui vont probablement intéresser les créatifs. Au printemps 2020, Psychic VR Lab publiera un outil qui vous permettra de créer et de publier votre propre contenu d’art en réalité augmentée sans aucune connaissance en programmation. Bien que d’autres détails de l’outil n’aient pas encore été publiés, il comportera probablement une interface de glisser-déposer similaire à celle de l’éditeur VR.

World’s End Supernova fera également partie du Shibuya Parco XR Showcase, combinant art, mode et culture avec les technologies de réalité virtuelle et augmentée. Les illustrations de Discont seront permanentes – les QR codes seront utilisés – tandis que #calif SHIBUYA sera une pièce plus limitée. Une collaboration entre Calif et le graphiste Stereo Tennis : une fois que les invités scannent le QR code, une image géante remplit le mur, avec des objets qui surgissent ensuite pour remplir l’espace.

Source : VR focus

Ecouter le podcast Laval Virtual
À propos de l'auteur

Content editor at Laval Virtual. Obsessed with adverbs and punctuation, synonyms and keywords are my daily guides. Hunter of innovative use cases about VR/AR and immersive techniques.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
La rééducation sportive d’un quarterback en réalité virtuelle