Recevez le meilleur du blog toutes les deux semaines !

Réalité virtuelleInterview

Le Design d’Interaction, une compétence recherchée pour optimiser les applications immersives

Rishi Vanukuru, futur designer d'interaction, a fait un stage au Laval Virtual Center

Futur designer d’interaction, Rishi Vanukuru, de Bombay en Inde, a passé quelques mois au Laval Virtual Center pour contribuer au perfectionnement des outils immersifs de Time to Concept, un partenariat entreprises/laboratoire de recherche de l’Institut Arts et Métiers de Laval.

A plus de 7000 km d’ici, pourquoi avoir choisi de faire ton stage au Laval Virtual Center ?

Dans le cadre de mon master en Design d’interaction en Inde, à l’IDC School of Design de Bombai, (la plus ancienne et importante école d’Ingénieurs d’Inde – Ndlr), la renommée du salon international Laval Virtual a fait tilt et m’a aidé à boucler mes valises. Etudiant à l’Indian Institute de Bombay, mon professeur Jayesh Pilai a réalisé son doctorat avec l’équipe de Simon Richir aux Arts et Métiers et a tout de suite vu le lien entre mon parcours et les travaux de recherche très avant-gardistes, en termes d’innovations et solutions digitales immersives. Comprendre l’expérience utilisateur, pour mieux répondre aux besoins d’un client et concevoir un produit ou un service innovant est ma motivation professionnelle. A 22 ans, j’ai laissé ma peur de côté, pour quitter seul mon pays et profiter de cette super opportunité de pouvoir en un même lieu, au Laval Virtual Center, mener des recherches, prototyper et tester rapidement des idées avec la précieuse collaboration technique des ingénieurs du bâtiment.

En quoi l’équipe de recherche Presence & Innovation a-t-elle un lien avec les entreprises ?

Au cœur de l’écosystème VR/AR au Laval Virtual Center, cette équipe de recherche s’attèle à étudier et analyser l’expérience utilisateur en environnement immersif pour proposer aux entreprises un service (ou produit) plus intuitif et innovant. Cette volonté est d’ailleurs renforcée par les travaux de la Chaire d’enseignement et de recherche Time To Concept, avec le partenaire fondateur Mann+Hummel, qui visent l’accélération de l’innovation grâce aux outils du virtuel.

Au cœur de l’écosystème VR/AR au Laval Virtual Center, cette équipe de recherche s’attèle à étudier et analyser l’expérience utilisateur en environnement immersif pour proposer aux entreprises un service (ou produit) plus intuitif et innovant. Cette volonté est d’ailleurs renforcée par les travaux de la Chaire d’enseignement et de recherche Time To Concept, avec le partenaire fondateur Mann+Hummel, qui visent l’accélération de l’innovation grâce aux outils du virtuel.

Concrètement, quel projet as-tu pu mettre en place lors de ton passage au Center ?

On le sait, au sein d’un service R&D ou en bureau d’études, les idées ne manquent pas et peuvent fuser, cependant le délai entre l’idée et le prototype peuvent freiner le développement d’un produit. Avec la mise sous casque en environnement immersif, des outils comme Time 2 Sketch (sorte de Tilt Brush) permet de laisser place à la créativité et visualiser très vite le rendu d’une idée. Pour accélérer encore ce process et le confort des utilisateurs, j’ai prototypé de nouvelles formes d’interaction, avec de nouveaux menus et différents mécanismes de saisie induisant d’autre sens comme l’ouïe.

Comment imagines-tu la suite ?

Ayant essayé un bon nombre d’applications immersives, notamment au Center, j’ai souvent trouvé que les interactions sonores étaient pauvres, j’ai donc décidé de consacrer ma prochaine année d’étude à la performance musicale dans les univers immersifs.

Marie Verrier
À propos de l'auteur

Coordinatrice événementielle à l'Institut Laval Arts et Métiers. Facilitatrice en intelligence collective, aime révéler les talents parmi les étudiants et chercheurs en Innovation, VR et AR.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire