Laval Virtual DaysFormation / EducationNews

Formation et travail au programme des Laval Virtual Days

Les conférences aux Laval Virtual Days sur la formation

Mardi 26 novembre, l’équipe de Laval Virtual s’est rendu à l’Hôtel de Région des Pays de la Loire à Nantes pour le second Laval Virtual Days de l’année 2019. Pour cette troisième édition, la journée s’articulait autour de la thématique : “Formation et qualité de vie au travail”. Conférences, démonstrations et rencontres avec les professionnels de la réalité virtuelle étaient au programme.

Conférences et démos dans un programme riche autour de la formation

Un cycle de conférences sur la qualité de vie au travail

Pour ces Laval Virtual Days sur la formation, de nombreux acteurs VR/AR étaient présents pour présenter leur solution à travers des conférences et des démonstrations. Neuf experts de la réalité virtuelle et augmentée sont intervenus pour expliquer comment les techniques immersives peuvent être utilisée dans le domaine de la formation. Le secteur est en effet porteur car il représente le premier usage, et il s’agit du premier métier à utiliser la VR/AR. Les conférences ont donc été l’occasion d’expliquer l’apport de la réalité virtuelle dans des professions liées à l’administration, à la gestion de projet, à la comptabilité et bien plus encore.

Une partie de l’écosystème lavallois a répondu présente. Laurent Chrétien, directeur de Laval Virtual, s’est chargé du mot d’accueil et de donner un aperçu du marché VR/AR global et plus précisément dans la région Pays de la Loire. Alexandre Bouchet, directeur du laboratoire de recherche Clarté, a introduit ensuite le cycle de conférences en abordant l’usage de la réalité virtuelle dans le bâtiment tertiaire, notamment pour la visualisation de projets. Ensuite, Aurélien Texier, ingénieur VR à l’ESIEA, Ecole d’ingénieurs du numérique, est venu présenter un projet pour Compta.com autour de la numérisation de dossiers pour faciliter le traitement et la saisie. Alain Flechard, directeur d’AF’ergo Conseil, nous a expliqué comment la réalité virtuelle pouvait aider à réduire et à prévenir les troubles musculo-squelettiques, ce qui a permis d’aborder les préventions en termes de postures pour les métiers de bureau. Enfin, dernier Lavallois sur la liste, Stéphane Lengrand, directeur d’Agogy, a présenté sa solution de réalité augmentée sur la sécurité incendie.

Cette journée était aussi l’occasion de valoriser d’autres acteurs VR/AR de la région Pays de la Loire. Ainsi, David Chérel, de la société nantaise Scalian, a participé à une table-ronde aux côtés d’Arthur Devouge, directeur de Realitim, basé à Nantes. En compagnie d’Alexandre Bouchet, ils ont tenté de répondre à la question : pourquoi et comment intégrer la VR/AR dans les processus de formation ? Creasynth, une entreprise de Saint-Nazaire, était présente en la personne de David Cragné, venu expliquer les bénéfices et les enjeux de la réalité virtuelle dans la formation continue et professionnelle. Des conférences qui ont suscité beaucoup d’interrogations et de débats, amenant les participants et les intervenants à aller plus loin dans des sujets comme l’empathie, la rééducation et même l’éthique.

Des démos autour de la formation professionnelle

Après les conférences, place aux démonstrations. Réunies dans le hall de l’Hôtel de Région, elles ont permis aux employés régionaux de se familiariser avec les technologies immersives, mais également de découvrir les différents usages évoqués lors des présentations. Beaucoup des simulations permettaient de s’essayer à la formation virtuelle. Déjà présente lors de la rentrée immersive des Laval Virtual Days, la société Agogy venait montrer XR Fire Trainer, une formation professionnelle à la sécurité incendie. Cette expérience couple la réalité virtuelle et la réalité augmentée. Muni d’un casque VR, l’utilisateur s’entraîne à éteindre des feux qui démarrent tout autour de lui dans l’environnement réel.

Creasynth venait aussi faire tester une démo pour former à la gestion des risques. Son simulateur pédagogique de ligne de traitement chimique et électrolytique entraîne un individu au bon déroulement du traitement en validant le processus qualité, en passant par la prise d’ordre, les opérations de maintenance et le pilotage de l’installation. Une troisième démo, celle de Synthes’3D, place l’apprenant dans un simulateur de conduite d’un véhicule de chantier. Il permet d’appréhender les commandes spécifiques, mais aussi les aspects d’éco-conduite et surtout de sécurité. Ces trois démos en particulier mettent en avant l’un des premiers avantages de la formation en réalité virtuelle : l’apprentissage sans risques. La réalité virtuelle permet d’être plongé dans un environnement virtuel dangereux sans être exposé aux risques.

Outre les compétences techniques, la formation en réalité virtuelle peut aider les apprenants à acquérir ou développer leurs soft skills. Ce sont les compétences humaines et comportementales, les qualités personnelles qui sont propres à chaque employé et qui sont parfois essentielles au bon fonctionnement d’une équipe. La réalité virtuelle peut par exemple aider à être plus à l’aise en public, ou à mieux travailler en collaboration, ou encore à développer plus d’empathie. La start-up Realitim proposait sur son stand une expérience de sensibilisation au sexisme ordinaire. Durant quelques minutes, l’utilisateur est plongé dans le corps d’une personne et doit subir des réflexions quotidiennes qui la dévalorisent. L’utilisation de la réalité virtuelle développe donc ici l’empathie, grâce à l’incarnation d’un autre.

Un premier bilan réjouissant pour la région

À la fin de cette matinée riche en enseignements, Claire Lagonotte-El Gammadi, directrice innovation publique à la Région Pays de la Loire, tire un bilan positif de la venue de l’association lavaloise. “Je suis très satisfaite des contenus des conférences qui étaient très intéressantes, les intervenants étaient de grande qualité”, se réjouit-elle. Ces Laval Virtual Days sur la formation avaient été organisés pour le compte du Conseil régional des Pays de la Loire dans le cadre de la semaine de l’innovation publique. Pour cette deuxième édition, Claire Lagonotte-El Gammadi avait envie de proposer un contenu différent, qui change des ateliers traditionnellement organisés lors de cet événement annuel. Le format des Laval Virtual Days se prêtaient donc à ce qu’elle souhaitaient mettre en valeur dans son établissement.

Et l’on peut dire que ce fut un succès en interne ! Les conférences ont attiré une petite foule d’employés au Conseil régional, venus découvrir comment les nouvelles technologies allaient transformer leur métier. D’abord interloquée face aux usages de la réalité virtuelle, l’audience s’est rapidement libérée de ses croyances et les mains se sont levées pour adresser une multitude questions aux intervenants venus présenter leur solution de réalité virtuelle. Les conférences ont donc été ponctuées de longs échanges entre le public et les experts, montrant ainsi l’intérêt des spectateurs et employés pour le sujet.

Cette curiosité s’est poursuivi lors des démonstrations. Auprès des fournisseurs, les employés régionaux ont pu parler de façon plus approfondie et tester en réel leur solution VR/AR. Ainsi, les premiers courageux se lancent dans une expérience de sensibilisation à la prévention des risques, tandis que d’autres découvrent le casque de réalité augmentée HoloLens de Microsoft, et essayent timidement d’interagir avec les éléments virtuels qui apparaissent dans le hall de l’Hôtel de Région. Mais plus les minutes passent, plus les employés se sentent à l’aise avec les expériences de réalité virtuelle. Ils entrevoient également, suite aux échanges avec les professionnels, le futur de leur métier.

Les Laval Virtual Days Région à Nantes sur la formation

Des événements toute l’année pour découvrir les technologies immersives

Les Laval Virtual Days ont été construits dans un but d’évangélisation. Organisés pour rassembler la communauté VR/AR et les utilisateurs, ils inspirent à la fois des experts, des connaisseurs et des novices en matière de technologies immersives. Ils sont toujours axés autour de conférences et de démonstrations qui permettent de découvrir les usages de la réalité virtuelle et augmentée dans un secteur d’activité auprès de professionnels. Formation, santé, patrimoine, les thématiques sont nombreuses à explorer. Laval Virtual organise ces événements tout au long de l’année pour informer les professionnels régulièrement sur les nouveaux usages et les tendances immersives.

Après la formation, les prochains Laval Virtual Days autour de la thématique des médias, auront lieu le 30 janvier 2020 en collaboration avec Radio France et France Bleu. Cette journée, qui se passera à la Maison de la Radio à Paris, questionnera l’usage des techniques immersives dans les professions journalistiques et les médias traditionnels. Comment les technologies comme la réalité virtuelle et augmentée transforment aujourd’hui l’accès à l’information ? Comment les journalistes travaillent-ils avec les technologies face à un flux d’informations toujours plus rapide et massif ? Comment donner une autre voix au journalisme ? Comment aller à la rencontre de l’audience autrement, de façon plus proche et plus engagée ?

À propos de l'auteur

Rédactrice de contenus à Laval Virtual. Obnubilée par les adverbes et la ponctuation, les synonymes et les mots-clefs sont mes guides au quotidien. Chasseuse de cas d'usage inspirants sur la VR/AR et les techniques immersives.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
Laval Virtual Days : l’événement de rentrée sur l’actualité VR/AR