Formation / EducationRéalité virtuelleNews

La Croix-Rouge française veut sauver plus de vies grâce à la réalité virtuelle

Crédits photos : Photos Christophe Hargoues

Pour sauver plus de vies, la Croix-Rouge française s’engage dans la modernisation de la formation aux premiers secours, en s’appuyant sur la réalité virtuelle et le e-learning.

Depuis 150 ans, la Croix-Rouge française forme ou initie environ 150 000 personnes aux premiers secours dans l’ensemble du territoire français. Agréée par le ministère de l’Intérieur, elle délivre le certificat du PSC1 (Prévention & Secours Civique de niveau 1) à l’issue de 7 heures de formation théorique et pratique. Cette journée comprend, parmi de nombreux gestes, l’apprentissage de la réanimation cardio-pulmonaire. Si elle pouvait être réalisée par toute personne faisant face à un arrêt cardiaque, elle permettrait de sauver trois fois plus de vies chaque année, alors que 53 000 personnes décèdent suite à un arrêt cardiaque.

Alors qu’il s’agit dans 9 situations sur 10 de sauver la vie d’un proche, chaque citoyen doit pouvoir être en mesure de prodiguer les bons gestes et d’adopter les bons réflexes. Pour cela, une seule solution : se former.

“Il faut non seulement former le plus grand nombre aux gestes qui sauvent, mais aussi améliorer et animer durablement le maintien des compétences tout au long de la vie. Se former, c’est sauver des vies.”

Pascal Cassan, Médecin Conseiller National de la Croix-Rouge française, Directeur du Centre Mondial de Référence des Premiers Secours de la Fédération Internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge.

Former plus de personnes (seuls 20 % de la population est formée aujourd’hui), mieux les former pour renforcer leur passage à l’acte le jour où elles devront réagir, les accompagner tout au long de leur vie pour maintenir leurs savoirs. Tels sont les trois enjeux de la modernisation de la formation aux premiers secours à la Croix-Rouge française.

En effet, s’il est nécessaire d’apprendre les gestes qui permettent de sauver une vie, ou de limiter les risques en attendant l’arrivée des secours, il est tout aussi indispensable de se projeter dans des situations de stress. La composante psychologique face à une situation inédite et d’urgence représente un enjeu majeur, et souvent un frein limitant le passage à l’acte ou conduisant à l’erreur. Afin de préparer le plus grand nombre, la Croix-Rouge française souhaite intégrer des solutions innovantes et immersives, capables de faire vivre un scénario d’urgence le plus réaliste possible.

La réalité virtuelle répond à ces enjeux : une expérience immersive et attractive, un accompagnement précis et ludique, une possibilité unique de se confronter à différents scénarios d’urgence.

A l’écoute de l’écosystème et des citoyens

Photo : Christophe Hargoues

Depuis juin 2019, la Croix-Rouge française a sillonné la France afin de tester une première solution qui propose d’initier le grand public à l’apprentissage du massage cardiaque.

Installés dans les rues de Toulouse, Montpellier, Saint-Malo, Paris et Versailles et au travers de deux expériences développées par l’agence italien Evil Studio pour le Conseil Italien de Réanimation (IRC) et par la start-up française D’un seul geste, la Croix-Rouge française a proposé une expérience en VR à tous les citoyens rencontrés sur le terrain.

Cela lui a permis d’intégrer les difficultés techniques, les retours des professionnels, la curiosité des entreprises, les réactions amusées des plus jeunes, les étonnements et les encouragements des adultes.

Alors que 50 % du panel de 200 testeurs n’avait encore jamais fait de réalité virtuelle, 90 % d’entre eux ont déclaré que l’expérience proposée leur avait donné envie de suivre une formation et 75 % ont annoncé se sentir capables de réaliser un massage cardiaque à l’issue de l’animation en réalité virtuelle.

L’objectif pour 2020 ? Créer une expérience de réalité virtuelle signée Croix-Rouge française capable de toucher le plus grand nombre de citoyens.

Une mission et un engagement

Photo : Christophe Hargoues

Cette dynamique de transformation s’inscrit en cohérence avec l’objectif énoncé par le Président de la République française et porté par le ministre de l’Intérieur de former 80 % de la population aux premiers secours d’ici 2022. En tant qu’acteur de premier plan dans la formation aux gestes de premiers secours au niveau national, la Croix-Rouge française doit répondre à cet appel au travers de nouveaux outils capables de toucher un vaste public et d’intéresser les générations les plus jeunes.

Si aujourd’hui la diffusion de cette technologie reste encore modeste, les casques de réalité virtuelle ne tarderont pas à intégrer nos espaces de travail et de formation : une étude réalisée par Laval Virtual prévoit entre 1 et 5 milliards de dollars investis rien que dans le secteur de la santé d’ici 2025, celui-ci étant le plus gros marché après le gaming et devant l’éducation.

Pour la Croix-Rouge française, la modernisation de la formation aux premiers secours est un projet d’ampleur au service de l’intérêt général. Elle lance donc un appel à tous ceux qui souhaitent contribuer à sauver plus de vies. Vous pouvez contacter marie.almeras@croix-rouge.fr.

À propos de l'auteur

Laval Virtual est un entremetteur : nous facilitons la connexion entre ceux qui font et ceux qui utilisent. De ces rencontres naissent des projets passionnants. Ce sont ces histoires d'hommes et de femmes, défricheurs et explorateurs de la réalité virtuelle, que je tente, en toute humilité, de valoriser et de faire connaitre.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *