TourismeRéalité virtuellePodcast

Le mur de Berlin reconstruit en réalité virtuelle

Le mur de Berlin recréé en réalité virtuelle

Crédits photos : La Libre

En 1989, c’est l’événement symbole de la fin de la guerre froide entre les Etats-Unis et l’URSS et l’extinction de la domination des régimes communistes. La chute du mur de Berlin a été un événement historique et inoubliable dans la mémoire de beaucoup d’Allemands et d’Européens. 30 ans après sa chute, le mur de Berlin est rebâti en réalité virtuelle pour activer le devoir de mémoire.

De retour à l’époque de Berlin-Est

L’expérience n’a pas été conçue dans le but d’être un musée. L’idée n’est pas de confronter les visiteurs à une version de l’histoire. On veut qu’ils soient complètement immergés dans l’Histoire, qu’ils puissent l’expérimenter par eux-mêmes, comme s’ils y avaient participé 30 ans plus tôt.

C’est la start-up allemande TimeRide qui propose ce voyage dans le temps. Le scénario est le suivant : les visiteurs se retrouvent dans un bus, un casque de réalité virtuelle sur la tête, suivant le mur de Berlin. Le bus les emmène au seul point de passage entre Berlin-Est et Berlin-Ouest qui existait à l’époque. Là, ils sont face à des soldats qui les dévisagent et les laissent finalement passer. Ils se retrouvent à l’intérieur de Berlin-Est, la partie de la capitale occupée par les Soviétiques. 

Les utilisateurs de TimeRide apprennent rapidement comment l’Allemagne a été divisée en secteurs après la Seconde Guerre mondiale. Mais aussi comment les autorités communistes, en 1961, ont fermé la frontière du jour au lendemain pour empêcher un exode massif vers l’ouest.

De plus en plus d’expériences historiques en VR

Cette expérience montre la montée en puissance de la réalité virtuelle dans le secteur touristique. Aujourd’hui, les touristes veulent vivre des expériences uniques, la tendance c’est le tourisme expérientiel, authentique mais aussi interactif et immersif. On veut “vivre” les choses. Mais outre une expérience touristique, c’est aussi une application qui permet de connaître l’histoire de ce “mur de la honte”. 

Anna Kaminsky, directrice de la Fondation pour l’étude de la dictature communiste en Allemagne de l’Est, a déclaré que même si les jeunes Allemands n’étaient pas toujours très bien informés sur la guerre froide, ils se disent très intéressés. “Il est essentiel d’utiliser les nouvelles technologies pour enseigner à la prochaine génération ce qu’était cette période et pour lui donner une idée de ce que c’était que de vivre derrière le mur “, a-t-elle dit. Le 9 novembre marquera précisément les 30 ans de la chute du mur de Berlin.

Source : La Libre

Ecouter le podcast Laval Virtual
À propos de l'auteur

Rédactrice de contenus à Laval Virtual. Obnubilée par les adverbes et la ponctuation, les synonymes et les mots-clefs sont mes guides au quotidien. Chasseuse de cas d'usage inspirants sur la VR/AR et les techniques immersives.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
Le monde est-il prêt pour des graffitis en réalité augmentée ?