Recevez le meilleur du blog et de l'actualité Laval Virtual chaque mois !

MatérielRéalité virtuelleCas d'usages

Les gants haptiques Teslasuit captent et analysent le pouls

Les gants haptiques de Teslasuit

Crédits photos : Teslasuit

L’année dernière, lors du CES de Las Vegas, la société britannique Teslasuit avait révélé la première combinaison haptique pour tout le corps. Elle permet de ressentir les retours de force, mais aussi la température d’un environnement, additionné d’autres fonctionnalités qui permettent d’avoir une immersion optimale. Cette année, Teslasuit veut encore marquer les esprits et va révéler des gants haptiques de nouvelle génération.

L’une des grandes innovations de l’année 2020 !

Les gants Teslasuit étaient donc disponibles en démo lors du CES de Las Vegas aux Etats-Unis. Ces gants VR avancés permettent de “sentir” les objets digitaux dans les expériences de réalité virtuelle grâce à une combinaison de technologie de retour de force et de retour haptique. Face au nombre grandissant de gants haptiques déjà présents sur le marché, les gants Teslasuit ont su se démarquer de ses concurrents.

Dans un premier temps, les gants Teslasuit se distinguent par leur design. Ils disposent d’un exosquelette fait de plastique qui s’étend du dos de la main jusqu’au bout de chacun des doigts. Cela permet de créer un sentiment de résistance très réaliste pendant la prise d’objets en réalité virtuelle. Par exemple, en attrapant un objet digital dans un environnement virtuel, les gants empêcheront l’utilisateur de complètement fermer son poing, créant ainsi la sensation de tenir dans ses mains un objet physique.

Des performances techniques uniques et inédites

Neuf électrodes différents sont placés sur chaque bout des doigts. Ils simulent la sensation de toucher mais aussi et surtout de multiples textures et matériaux. Comme c’est le cas sur d’autres modèles, les gants Teslasuit ont aussi la technologie de la motion capture. Ils peuvent ainsi tracker la position de chaque doigt et du poignet.

La partie la plus intéressante reste les capacités biométriques de ces nouveaux gants VR. Comme c’est le cas pour la combinaison, les gants Teslasuit enregistrent et suivent les données biométriques de l’utilisateur grâce à un oxymètre de pouls. Cela permettra aux entreprises de suivre le rythme cardiaque de l’utilisateur, mais aussi son niveau d’excitation et son stress global.

Les gants Teslasuit seront à la vente à la fin de l’année 2020 pour un prix de 4500€. Comme la combinaison, ils sont principalement destinés aux professionnels pour des utilisations industrielles et la formation virtuelle.

Source : VRScout

Ecouter le podcast Laval Virtual
À propos de l'auteur

Content editor at Laval Virtual. Obsessed with adverbs and punctuation, synonyms and keywords are my daily guides. Hunter of innovative use cases about VR/AR and immersive techniques.
Recevez le meilleur de notre blog et de l'actualité Laval Virtual chaque mois !

Laisser un commentaire

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
La réalité virtuelle pour l’entraînement des athlètes aux JO