Recevez le meilleur du blog toutes les deux semaines !

TourismeRéalité augmentéeCas d'usages

Le Mont Saint-Michel en réalité augmentée

Maquette Mont Sain-Michel en réalité augmentée

Crédits photos : Microsoft

Réalisés entre 1668, sous Louis XIV, et 1870, les plans-reliefs avaient à l’origine une vocation militaire. Ils servaient à comprendre, à partir d’une maquette exceptionnellement détaillée d’un site stratégique, comment on pouvait l’assiéger et l’attaquer. Ici, la maquette du Mont Saint-Michel en réalité augmentée se superposent avec les éléments virtuels.

La rencontre entre réalité augmentée et le Mont Saint-Michel

HoloLens dépasse ici le stade de a démonstration ponctuelle ou de l’utilisation professionnelle pour s’adresser cette fois au grand public. Sur les 90 plans-reliefs constituants la collection du musée, celui du Mont Saint-Michel en réalité augmentée est la pièce maîtresse.

Développé pendant onze mois par HoloForge Interactive, associé avec Iconem. Respectivement auteur de la narration et spécialistes en modélisation 3D de sites historiques. L’expérience se veut à la fois “pédagogique”, “éthique” et “esthétique”, dixit M.Starcky, directeur du musée.


“Elle fournit la vision du site que les moines ont voulu donner au roi, notamment avec le fait que la maquette s’ouvre. Le casque permet de superposer sur ces intérieurs du passé ceux d’autres époques pour un regard plus complet sur l’objet”


Jean-Michel Loyer-Hascoët, directeur général du patrimoine par intérim lors de la présentation du projet HoloLens.

Une vue à 360° de la nef de l’église

Le visiteur est inviter à tourner autour de la maquette du Mont Saint-Michel en réalité augmentée. Guidé par une voix et des repères visuels pendant une douzaines de minutes. On voit le chœur d’origine de l’abbatiale disparaître pour céder la place à l’actuel, gothique. Un modèle numérique de l’abbaye révèle une vue en coupe de son architecture atypique sur trois niveaux. Des éléments virtuels mettent en valeur les éléments fortifiés, d’autres montrent les modifications apportées sur les flèches lors de la rénovation du site au XIXe siècle. Des photos grossissent des détails de la maquette quasi impossibles à voir à l’œil nu (les cellules des moines notamment). Et à un moment, on bascule dans l’expérience immersive pure et simple avec une vue à 360° de la nef de l’église qui semble occuper toute la salle d’exposition.

Ecouter le podcast Laval Virtual
À propos de l'auteur

Content editor at Laval Virtual. Obsessed with adverbs and punctuation, synonyms and keywords are my daily guides. Hunter of innovative use cases about VR/AR and immersive techniques.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Laisser un commentaire

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
L’univers artistique de Pink Floyd en réalité augmentée