Recevez le meilleur du blog toutes les deux semaines !

MatérielRéalité mixteCas d'usages

L’HoloLens protège les médecins et soigne les patients

Le casque HoloLens de Microsoft utilisé par les médecins pendant la crise du COVID-19

Crédits photos : Microsoft

L’Imperial College Healthcare, l’un des plus grands trusts du NHS (Service national de santé) en Angleterre, utilise un casque de réalité mixte, l’HoloLens de Microsoft, dans son service Covid-19 pour assurer la sécurité des médecins qui aident et soignent les patients atteints du virus.

Un outil de soutien pendant la crise sanitaire

Le personnel de l’Imperial College Healthcare porte le casque de réalité mixte alors qu’il travaille en première ligne dans la zone la plus à risque de certains des hôpitaux les plus fréquentés de Londres. L’HoloLens avec Dynamics 365 Remote Assist utilise le logiciel Miscrosoft Teams pour envoyer un flux vidéo sécurisé en direct sur un écran d’ordinateur dans une pièce voisine. Cela permet aux équipes de soins de voir tout ce que le médecin traitant les patients atteints de Covid-19 peut voir, tout en restant à une distance de sécurité.

Grâce à l’assistance à distance, les médecins qui portent un HoloLens dans le service Covid-19 peuvent tenir des appels vidéo en mains libres avec des collègues et des experts partout dans le monde. Ils peuvent recevoir des conseils, interagir avec l’appelant et le patient en même temps, tandis que les notes médicales et les radiographies peuvent également être placées à côté de l’appel dans le champ de vision du porteur.

Mieux protéger tout en économisant de l’argent et du temps

L’Imperial College Healthcare, qui regroupe les hôpitaux Charing Cross, Hammersmith et St Mary’s, affirme que l’utilisation de l’HoloLens a permis de réduire de 83% le temps que le personnel passe dans les zones à haut risque. Elle permet également de réduire considérablement le nombre d’équipements de protection individuelle (EPI) utilisés, puisque seul le médecin qui porte le casque doit s’habiller en EPI. Selon les premières estimations, l’utilisation de l’HoloLens permet d’économiser jusqu’à 700 équipements de protection individuelle par service et par semaine.

James Kinross, un chirurgien consultant, utilise le casque de réalité mixte depuis des années à l’hôpital. Pendant la crise du COVID-19, le plus important est de protéger les soignants et les patients. En effet, si un médecin est infecté par le virus, il peut à la fois le transmettre à quelqu’un et cela réduit les équipes. “Nous avions besoin d’une solution innovante, explique-t-il. J’ai déjà utilisé l’HoloLens en chirurgie et nous avons rapidement réalisé qu’il avait un rôle unique à jouer car nous pouvions tirer parti de ses capacités de télémédecine en mains libres. Et surtout, il pouvait être utilisé tout en portant un EPI. Il a résolu un problème majeur pour nous en temps de crise, en nous permettant de continuer à traiter des patients très malades tout en limitant notre exposition à un virus mortel. De plus, il a réduit notre consommation d’EPI et a considérablement amélioré l’efficacité de nos tournées de garde“.

Source : Microsoft

Acheter le magazine VR/AR dédié à la santé
À propos de l'auteur

Content editor at Laval Virtual. Obsessed with adverbs and punctuation, synonyms and keywords are my daily guides. Hunter of innovative use cases about VR/AR and immersive techniques.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
L’AR de Snapchat encourage la distanciation sociale