Recevez le meilleur du blog et de l'actualité Laval Virtual chaque mois !

MatérielRéalité virtuelleNews

HTC Vive Flow, les lunettes de réalité virtuelle grand public

HTC Vive Flow, un casque de réalité virtuelle grand public

Le casque de réalité virtuelle Vive Flow n'est pas destiné aux professionnels.

Crédits photos : HTC Vive

HTC va sortir un nouveau casque de réalité virtuelle pour le grand public : le Vive Flow. Conçu comme des lunettes avec une forme ultra compacte, le Vive Flow servira principalement à regarder des vidéos et à faire des expériences immersives légères. Ces “lunettes immersives” de HTC vont-elles ouvrir le marché de la réalité virtuelle au grand public ?

Une nouvelle porte vers une réalité virtuelle orientée grand public ?

Octobre est le mois du hardware de réalité virtuelle. Après le Lynx R-1, HTC a annoncé la sortie de ses lunettes de réalité virtuelle destinées au grand public. Depuis la sortie de l’Oculus Quest en 2019, la tendance est de concevoir des casques de réalité virtuelle accessibles au grand public. Plus autonomes, moins chers, faciles à prendre en main, les casques de réalité virtuelle veulent conquérir la sphère des particuliers.

C’est avec un design compact et un poids ultra léger que HTC a conçu son nouveau casque de réalité virtuelle. Le Vive Flow se porte comme des lunettes, et son poids d’à peine 200g lui permet d’être tenu simplement par des branches sur les oreilles. On est loin du casque qu’il faut régler aveuglement avec la sangle derrière la tête. À première vue, ce casque sera utilisé pour des expériences de réalité virtuelle simples (jeux courts, visionnage de vidéos…). L’ambition de HTC : faire du Vive Flow le casque de réalité virtuelle de référence pour le grand public.

Un casque qui s’adapte à tous… ou presque

Sur le papier, le casque HTC Vive Flow dispose d’un écran 1,6K par œil, avec un taux de rafraichissement de 75Hz et un champ de vision de 100 degrés. Les deux caméras placées dans les verres des lunettes immersives permettent une captation des mouvements à 6DoF. Ces caractéristiques techniques sont évidemment plus faibles que les casques professionnels du marché, mais elles suffisent pour une utilisation grand public.

Pour simplifier encore plus la prise en main, HTC a supprimé les manettes de son nouveau Vive Flow. Pour prendre le contrôle des expériences, il ne faut que votre smartphone. Après une synchronisation avec le casque, le téléphone va pouvoir servir de controller. Afin de permettre à tous de tester l’expérience du Vive Flow, HTC a aussi pensé aux personnes myopes. Le design et la taille du casque ne permettent pas de le porter par-dessus des lunettes. Pour pallier à ce problème, une correction de la myopie est intégrée dans les lentilles, allant de 0 à -6 dioptries.

Derrière ce potentiel, quelques ombres viennent noircir le tableau. Sur cette correction de la vue d’abord : seuls les myopes peuvent en bénéficier, pas les astigmates ou les hypermétropes. D’autre part, concernant la synchronisation avec le téléphone, elle ne marche qu’avec un smartphone Android. Pour le moment, elle ne fonctionne pas avec le système d’exploitation iOS. Enfin, le prix ne permet de pas de prédire à l’heure actuelle une adoption massive du casque : le grand public devra débourser 549€ pour tester la réalité virtuelle. Malgré cela, la démarche de HTC montre l’attrait des plus grands fournisseurs de hardware pour la démocratisation des technologies immersives.

À propos de l'auteur

Content editor at Laval Virtual. Obsessed with adverbs and punctuation, synonyms and keywords are my daily guides. Hunter of innovative use cases about VR/AR and immersive techniques.
Recevez le meilleur de notre blog et de l'actualité Laval Virtual chaque mois !

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
HTC VIVE lance son capteur de mouvements du visage