Recevez le meilleur du blog et de l'actualité Laval Virtual chaque mois !

Intelligence artificielleDossier

La nouvelle ère des humains virtuels

The new age of virtual humans

Les humains virtuels deviennent de plus en plus présents dans notre société.

Crédits photos : Virtual Human Technologies

Vous avez bien dit “humains virtuels” ? Deux termes qui s’opposent mais qui annoncent pourtant l’arrivée massive d’une nouvelle tendance : les avatars ultra-réalistes. Plus que de simples représentations numériques, les humains virtuels sont capables de communiquer, de répliquer et d’avoir des échanges contextualisés. De quoi sont capables ces humains virtuels ?

Comme son nom l’indique, un humain virtuel est la représentation numérique d’un homme ou d’une femme. Tout simplement, c’est un avatar qui a l’apparence d’un humain. Les avatars sont bien connus des expériences immersives de réalité virtuelle. Mais ils ne sont pas toujours représentés sous la forme d’un homme. Ils peuvent revêtir des allures plus irréalistes et imaginatives.

Progressivement, on voit apparaître des avatars ultra réalistes. Certains professionnels expliquent cet essor par la crise sanitaire et le manque de lien social. Toujours est-il que les humains virtuels d’aujourd’hui n’ont rien à voir avec les avatars d’hier. Ils sont désormais couplés avec la technologie de l’intelligence artificielle. Ils sont alors capables d’interagir avec un humain réel. C’est pourquoi l’univers des technologies immersives se laissent doucement séduire.

Comment les fournisseurs de logiciel facilitent la création d’avatars

Si les humains virtuels ont la côte, leur création n’est pas à la portée de tout le monde. Elle nécessite un long processus de plusieurs semaines et une importante machinerie de compétences et d’outils. Le studio américain Epic Games a imaginé une solution destinée aux développeurs, dont la sortie est prévue en 2021. L’outil permet de réaliser des personnages photo-réalistes, c’est-à-dire très proches du réel, en quelques heures.

La solution d’Epic Games bluffe avec des détails très réalistes chez les personnages. L’outil est accessible via le web, ce qui facilite davantage l’accès à la génération d’humains virtuels. Avec Meta Human Creator, Epic Games amorce un pas vers la démocratisation de la création d’avatars ultra-réalistes. À terme, le géant américain veut proposer 18 formes de corps, coupes de cheveux et vêtements. Les avatars créés peuvent ensuite être intégrés dans des jeux vidéo pour une version customisée.

Au-delà de l’apparence physique, la crédibilité d’un humain virtuel tient aussi à sa façon de parler : son langage et sa voix. Une start-up sud-coréenne, Neosapience, a développé une solution pour faire parler les avatars à partir d’un script écrit. Le procédé est possible grâce à l’intelligence artificielle. La société veut aller plus loin et travaille sur l’intégration de simulations d’intention ou de tonalité à partir de l’attitude des avatars.

Les humains virtuels, outil idéal pour le marketing

Grâce à de nouveaux outils, les humains virtuels sont capables de s’exprimer verbalement et corporellement. Progressivement, ils acquièrent la capacité d’interagir avec nous, les Hommes. Ils commencent même à intégrer notre vie quotidienne, et deviennent nos conseillers les plus proches. Samsung a récemment dévoilé son projet NEON, un avatar numérique intelligent.

NEON a été conçu pour imiter l’apparence et les émotions humaines. Il a sa propre personnalité et ses propres souvenirs. Il peut devenir n’importe qui : un présentateur TV, un ami, un acteur de film. La prochaine version du NEON prévue pour 2022 pourrait même devenir une star de la K-Pop, capable de se produire sur scène. Pour l’heure, NEON est assistant bancaire en Corée du Sud et peut conseiller les clients sur la gestion de leur argent.

D’autres sociétés veulent aller plus loin avec les humains virtuels. C’est le cas de LG, qui a introduit son premier influenceur 100% virtuel lors de la dernière édition du CES à Las Vegas. Grâce à l’intelligence artificielle et le machine learning, Reah Keen a présenté le prochain produit de la marque d’électronique. C’est une vraie influenceuse, avec un compte Instagram avec 6 000 abonnés qui la suivent au quotidien. Quelle sera la prochaine étape pour les humains virtuels ?

Humains virtuels : jusqu’où va la technologie ?

Les humains virtuels sont donc capables de nous ressembler, de parler, de nous donner des conseils et même de devenir des célébrités. Jusqu’où peut aller la technologie ? C’est une question qui est posée dans une nouvelle série Netflix. My Holo Love est un programme coréen qui parle d’amour entre un humain et un avatar.

My Holo Love raconte une histoire d’amour entre une femme réelle et un avatar virtuel.

Holo est un humain virtuel, qui ressemble comme deux gouttes d’eau à son créateur. Mais les deux personnages ont des personnalités différentes. Holo tombe alors amoureux d’une fille, réelle. Cela rappelle également le film Her, de Spike Lee, où un homme tombe sous le charme d’une intelligence artificielle, représentée par une voix et sans corps.

Alors, peut-on tomber amoureux d’un être virtuel ? Geoffrey Gorisse, docteur et chercheur aux Arts et Métiers, précise que “l’on peut être attiré par un être virtuel, mais que dans la mesure où nous sommes dans une relation “homme-machine”, il est difficile de créer une relation bilatérale équitable”.

Dans tous les cas, cette question repousse les limites des humains virtuels et de l’intelligence artificielle. Elle demande de se pencher sérieusement sur les problématiques éthiques que le développement des humains virtuels engendre.

Ecouter le podcast Laval Virtual
À propos de l'auteur

Content editor at Laval Virtual. Obsessed with adverbs and punctuation, synonyms and keywords are my daily guides. Hunter of innovative use cases about VR/AR and immersive techniques.
Recevez le meilleur de notre blog et de l'actualité Laval Virtual chaque mois !

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
Quelle sera notre identité dans les mondes virtuels ?