Recevez le meilleur du blog toutes les deux semaines !

Laval Virtual DaysDossier

“Les mondes virtuels sont la vraie révolution”

Laval Virtual Days XR Trends

Crédits photos : VirBELA / Laval Virtual

Le 28 septembre, des passionnés de la XR se sont rassemblés dans le désormais connu Laval Virtual World pour une soirée riche et vibrante, en partenariat avec Cap Digital. L’équipe, aux côtés d’autres experts VR/AR, est revenue sur 2020, année très spéciale. Découvrez toutes les tendances et les secteurs qui ont traversé une évolution majeure.

Quelles sont les tendances XR en 2020 ?

Le sujet de cette soirée était “XR Trends”. Une partie de l’équipe de Laval Virtual s’est lancé dans une présentation des tendances et du marché VR/AR en 2020. Et quelle année ! De nombreux secteurs ont rapidement évolué, les technologies immersives ont fait un pas en avant pour faire de plus en plus de notre vie quotidienne.

Qu’est-ce qui nous pousse vers la démocratisation des technologies ?” C’est la question que David Nahon, Directeur du 3DExperience Lab Immersive Experience, a posé. À ses côtés pour parler de ce sujet, Nicolas Ribeyre, Responsable de la veille à Laval Virtual, et donc constamment à l’écoute des tendances dans la réalité virtuelle et augmentée. Ensemble,  ils ont identifié 4 tendances majeurs qui ont bouleversé le monde de la XR en 2020.

  • Les casques VR offrent maintenant une vision en réalité augmentée, par exemple le Varjo XR-1 et le casque de réalité mixte de Lenovo.
  • Les applications web VR permettent une nouvelle façon d’expérimenter la réalité virtuelle sur un ordinateur ; “cela facilite la vie des utilisateurs”, explique Nicolas Ribeyre.
  • Le son spatialisé devient le standard. Cela permet de localiser et d’entendre des bruits devant, derrière, à droite, à gauche. Le laboratoire VR/AR CLARTE a développé un projet avec du son binaural dans le sport.
  • Les cross-technologies se développent : intelligence artificielle, la reconnaissance faciale AR, la détection des émotions à l’intérieur des casques.

David Nahon, expert VR et co-fondateur de l’association AFXR, en a profité pour évoquer le marché VR actuel, professionnel et grand public. Quels secteurs d’activité sortent du lot ? D’un côté, les jeux vidéos immersifs sont le marché grand public le plus développé, et de l’autre “dans le BtoB, les expériences de formation représentent le marché le plus mature.

Les mondes virtuels se sont élevés

Il ne fait aucun doute que les mondes virtuels sont devenus une tendance importante dans l’industrie XR. Comment Laurent Chrétien, Directeur de Laval Virtual, l’a dit en introduction : “Mon intuition est que les mondes virtuels sont la vraie révolution“. Nous en avions déjà parlé lors d’un précédent Laval Virtual Days avec plusieurs experts. Depuis juin, l’équipe de Laval Virtual a approfondi le sujet. Il y a tellement de plateformes en ligne, d’univers VR… comment choisir la meilleure solution parmi tous les mondes virtuels ? Marie Leblanc, Responsable des Services de Laval Virtual, a tenté d’éclairer les esprits en donnant une classification précise.

Marie Leblanc introduit : “Nous travaillons depuis des mois sur les mondes virtuels. Nous en avons référencés une centaine.” VRChat, VirBELA, Engage, AltspaceVR… Un rapport précédent donnait une comparaison des meilleurs mondes virtuels pour les conférences. 5 mois plus tard, l’équipe de Laval Virtual a dressé une liste de 10 catégories de mondes virtuels. Mais d’abord, qu’est-ce qu’un monde virtuel ? “Les mondes virtuels sont persistants ou non – ce qui veut dire qu’ils existent pour une période donnée ou pour l’éternité -, multi-utilisateurs et interactifs”.

Les 10 catégories de mondes virtuels identifiées par Laval Virtual team

Le graphique ci-dessus liste les 10 catégories de mondes virtuels que Marie Leblanc a présenté pendant sa conférence. Elle les a expliqué individuellement, avec leurs possibilités et avantages. Par exemple, pour les conférences “il est possible d’avoir un modérateur, de faire une session de questions, et discuter avec les participants, de présenter un PowerPoint.” Si vous êtes un professeur ou une université cherchant une solution en ligne pour vos étudiants, cette étude vous aidera à choisir entre une classe virtuelle et une plateforme de e-learning. “La plateforme e-learning comprend des scénarios d’apprentissage et on peut vraiment expérimenter pour apprendre. C’est la différence avec une classe virtuelle où il y a simplement un groupe avec un professeur.

Le sujet des mondes virtuels est certainement un sujet brûlant ! Il y a encore beaucoup à explorer, et à Laval Virtual, nous vous aidons à trouver la meilleure solution en ligne qui répond à vos besoins. Le Laval Virtual World vous attend !

Repenser le futur du travail, du commerce et de la santé

Trois professionnels VR/AR ont partagé leur expérience et présenté leurs solutions, chacun opérant dans un secteur d’activité particulier : la formation, le retail et la santé. Ces trois domaines ont traversé d’importants changements à cause de la pandémie et particulièrement du confinement. Les deux événements ont accéléré la digitalisation et ont mené à un moment d’adaptation.

Guillaume Gouraud a récemment fondé une  entreprise, Stylé. Son ambition ? “Être le carrefour entre la mode numérique et les jeux vidéos. Notre mission est de recréer le plaisir de la mode.” Comme il le dit : “la mode est très en retard en terme de digitalisation. Mais le COVID a été une grande accélération.” Depuis que l’on ne peut plus se rencontrer en réel, à cause des distances sociales, la réalité virtuelle est apparue comme la meilleure solution pour continuer à travailler et à prendre des décisions de conception à plusieurs. Un des autres défis est de retrouver le plaisir de faire su shopping, alors que le e-commerce a connu un boom ces derniers mois. “TLa technologie avance très rapidement. Elle va apporter des tenues virtuelles à tous.”  Êtes vous prêts à essayer des vêtements virtuels dans le futur ? Car cela semble être la prochaine tendance.

Dans la santé, les technologies immersives ont trouvé leur place. Alexander Padhaiski, Directeur de The Parallel, a élaboré un projet pour les enfants atteints d’handicap physique. Son projet a été récompensé en avril durant le Laval Virtual World avec le Laval Virtual Award “VR/AR for a Cause”. Il utilise la réalité virtuelle pour motiver les enfants à faire des exercices à domicile. “Une personne atteinte de paralysie cérébrale doit dépenser 800 000 dollars pour un traitement médical.” Ainsi la réalité virtuelle a deux bénéfices : c’est moins cher, et “elle aide à engager les enfants, à être plus concentrés.” Et en ce moment, avec le contexte actuel, c’est la solution la plus appropriée pour un traitement à distance.

La façon dont nous travaillons a aussi été bouleversée par la crise sanitaire. Nous ne pouvions pas nous réunir et organiser des formations en groupe comme avant. Et ces conditions sont toujours valables aujourd’hui. Comment peut-on continuer à travailler ensemble et se former avec des professionnels alors que nous sommes loin les uns des autres ? La formation en réalité virtuelle est ancrée depuis plusieurs années maintenant. Bon taux de rétention, moins chère, plus d’attention… Les formateurs et les apprenants sont en faveur de la VR. La crise sanitaire a accéléré cette conviction, comme Loïc Lextrait, Directeur d’Evaveo l’a expliqué. Evaveo a créé nombres de modules de réalité virtuelle pour la formation : “Nous avons développé environ 20 projets de réalité virtuelle avec Artefacto et Mimbus.” Il ne fait aucun doute que la formation virtuelle a un avenir, et le télétravail l’a confirmé.

Inventer de nouvelles manières de créer de l’art

Parmi tous les secteurs d’activité, je pense que l’on peut dire sans risque que l’art, la culture et le tourisme ont été les plus durement touchés. Les musées et les théâtres ont fermé, personne ne pouvait voyager, les expositions et festival ont été annulés. C’était une période très difficile pour les artistes et les créateurs. Ils ont dû réfléchir à de nouvelles manières d’apporter l’art aux gens, ce qui a inévitablement amené à une transformation du format des œuvres d’art. “Comment la période du COVID a-t-elle impacté la créativité des artistes numériques ? Comment se sont-ils adaptés et ont-ils trouvé de nouvelles façons de créer ?”, c’est la question posée par Urszula Gleisner, Experte en réalité virtuelle et nouveaux médias.

Judith Guez, curatrice et directrice du festival Recto VRso, était évidemment déçue lorsque la 3ème édition a été reportée, particulièrement pour les artistes. Ils n’ont pas pu exposer leurs œuvres. Alors elle a imaginé une solution pour contrer cette annulation : “En 2020, nous avons décidé de faire un festival multi-plateforme. Le site de Recto VRso est le portail pour entrer dans les différentes parties du festival. […] Il y a un accès à la galerie virtuelle de Recto VRso. L’idée est d’avoir un aperçu des oeuvres et de se déplacer virtuellement dans la scénographie initialement prévue.” Et la bonne nouvelle c’est que vous pouvez accéder à la galerie virtuelle gratuitement jusqu’au 4 octobre pour vivre une expérience VR unique. Judith a aussi annoncé l’ouverture d’un espace Recto VRso dans le Laval Virtual World, pour se rencontrer, partager et participer à des événements dans les prochains mois.

Pour les artistes, le confinement n’était pas forcément une fatalité. John Desnoyers-Steward, Doctorant & Artist/Chercheur XR, a déclaré : “Pendant le confinement, j’ai eu beaucoup d’opportunités, notamment une collaboration internationale suite au Laval Virtual World en avril.” John a imaginé un projet pour continuer à connecter les gens avec la réalité virtuelle : “AvecTouch, nous voulions explorer comment nous pouvons rapporter le contact physique dans la réalité virtuelle et une façon de connecter les gens.”  Sigrid Coggins, artiste plastique, a décidé d’utiliser le confinement pour inclure les gens dans le processus de création : “J’ai invité des personnes sur Zoom, sans aucun casque VR, avec l’idée que les résultats de ces rencontres seraient exposés. Le plaisir de se rencontrer, de partager, et de discuter sur la nécessité de l’art dans notre quotidien.” Comment elle le dit très justement : “La création est une co-création.

Ces Laval Virtual Days XR Trends étaient l’occasion d’analyser cette année 2020. Beaucoup de secteurs ont souffert, mais les technologies immersives ont émergé pour les aider à traverser cette période difficile en imaginant de nouvelles façons de travailler, acheter, visiter et participer à des événements. La réalité virtuelle et augmentée ouvrent la voie à la transformation digitale des entreprises et de notre vie quotidienne.

À propos de l'auteur

Content editor at Laval Virtual. Obsessed with adverbs and punctuation, synonyms and keywords are my daily guides. Hunter of innovative use cases about VR/AR and immersive techniques.
Recevez le meilleur de notre blog toutes les deux semaines !

Cet article pourrait aussi vous intéresser...
Événements virtuels : comment et pourquoi exposer ?